Le Lotus Day 2015 au Japon

Le 10 Mai dernier s’est déroulé le Lotus Day 2015 sur le circuit de Fuji, à 100 Km de Tokyo. C’était l’occasion pour la firme d’origine anglaise d’exhiber d’anciens et de nouveaux modèles et de faire courir différents véhicules sur la superbe piste de Fuji. Les Lotus sont des voitures de passionnés, et c’est effectivement la passion qui les a réunis au cours de ce rendez-vous annuel sur l’archipel nippon.

Les japonais sont en général plutôt friands de voitures, et dans le cas de la Lotus, on comprend difficilement comment il pourrait en être autrement. La vision de son fondateur concernant la performance automobile a toujours gardé une place fondamentale dans la stratégie du groupe. Malgré de nombreuses difficultés financières, la marque a su se maintenir en se réinventant de nombreuses fois et en attirant de nouveaux fan au passage.

Un soleil écrasant donnait une excellente excuse de se réfugier le long des stands et d’observer les premières voitures présentées. Les premières arrivées, des Lotus Exige S (comme celle que vous pouvez conduire avec nous) et des Elises, sont des bolides destinées à la courses et témoignaient des nombreux évènements sportifs qui allaient se produire au cour du week-end. Malgré l’origine anglaise de la marque, il n’était pas difficile de se sentir envahi par l’esprit nippon : les passionnés japonais ont une façon de préparer et de décorer leurs véhicules avec une touche particulière qui illustre très bien leur fanatisme, non sans ressemblance avec les célèbres Otakus.

lotus-exige-lsUne Lotus Exige LS – source : leblogauto.com

Des évènements comme le Lotus Day rappellent l’intéressante culture automobile qui existe au Japon. Entre les Shakotan, sorte de Low-Rider à l’américaine, la scène drift, les time attack le célèbre tuner de Porsche RWB, il y a de quoi faire pour les passionnés.

Les fans de Lotus au Japon ont une relation tellement intense avec la marque que l’importateur principal de l’archipel, LCI, en a profité pour exposer des modèles légendaires tels que cette Type 35 de 1965.

lotus-type-35

                Lotus type 35 de 1965 – source : hemmings.com               

C’est quand on observe ce type de voiture qu’on se rappelle à quel point les premiers pilotes de courses devaient être courageux. Malgré une construction selon des principes aérodynamique (pour l’époque bien sûr), dur de faire confiance à ce type de châssis lorsque l’on monte dans les tours !

Notons finalement la présence de pièces extrêmement rares sur le stand Lotus, telles que la Mk1 Lotus Consul Cortina, une voiture plutôt standard et ancienne de la gamme Lotus, customisé pour la course avec un moteur Kent élaboré par Lotus et Cosworth.

Lotus-consul

La Lotus Cortina Consul – source : speedhunters.com

Bref les passionnés étaient au rendez-vous et les responsables ont su répondre aux Otaku de la Lotus. Encore une fois, découvrir des évènements du type Lotus Day permet d’éclairer la scène automobile underground japonaise, dont on connaît au final peu de chose en Europe.

La question maintenant est la suivante : chers lecteurs, que diriez-vous d’en apprendre un petit plus à ce sujet ? Pour une fois, vous pourrez lire un article sur les automobiles japonaises qui ne parle pas seulement de Toyota !

Catégories de l'article: Actualités

Recevez les actus et promos Motorsport Academy

Accéder au lexique

Calendrier

MOTORSPORT ACADEMY a environ 60 dates par an sur l’ensemble des circuits. Principalement des weekends ou jours fériés.

Vous avez un chèque cadeau ? Pour réserver, rendez-vous dans l’onglet « Je réserve ma date  ».