Enzo Ferrari : du rêve à l'empire Ferrari

Enzo Anselmo Ferrari est né en 1898 et disparaîtra à la fin du 20e siècle. À l'origine, ce jeune homme a fait ses débuts en tant que pilote. L'automobile ne le quittera jamais. Bien plus qu'une passion, les voitures représentent sa vie entière. Au regard de l'empire Ferrari qui est né grâce à cet homme, on comprend mieux pourquoi.

Des débuts déjà marqués par l'automobile

Enzo a toujours évolué dans l'univers des voitures et des courses. Il débute en tant que pilote après avoir travaillé chez un petit constructeur du nom de C.M.N. Il deviendra artisan dans cette entreprise. Il dit alors qu'il a trois passions à cette époque. : devenir chanteur d'opéra, journaliste sportif et coureur automobile. Ses deux premiers souhaits ne s'étant pas réalisés, le 3e lui ne fera que croître. Il restera pilote jusqu'en 1931. Plutôt bon dans son domaine, il remporte plusieurs courses lui permettant de se faire connaître. À l'époque, il est au volant d'une Alpha Roméo.

Les débuts de la marque Ferrari

Enzo ne fait pas que de la course. Toujours pilote, il fonde sa propre écurie : « Scuderia Ferrari ». La première fonction et l'essentiel du travail de l'écurie est de préparer les voitures Alpha Roméo pour la course. Certain qu'il peut faire mieux et qu'il peut battre ces voitures, Ferrari produit ses propres voitures après la guerre. La première sortira des usines en 1946.

La reconnaissance tant attendue

Enzo Ferrari devant Formule 1Enzo Ferrari pose devant un modèle réduit de l'un de ses modèles

Il faudra attendre 1950 pour que Ferrari se fasse remarquer et détrône Alpha Roméo de son piédestal. Avec sa prière victoire au championnat du monde de F1, la marque commence à être connue et reconnue par la profession. De là, l'ascension fulgurante ne s'arrêtera plus. Au fur et à mesure que l'écurie se fait connaître, les commandes afflux à l'usine. La production n'était pas importante dans ces années, mais elle ne cessera de croître, à tel point que Ferrari devient un symbole de l'Italie à L'étranger.

Des années noires

Le fondateur, Enzo Anselmo Ferrari va subir une épreuve terrible qui marquera le reste de sa vie. Son fils, Alfredo Ferrari, surnommé Dino, décède en 1956 des suites du longue et douloureuse maladie. En sa mémoire, son père dédiera de nombreuses voitures et moteurs à son fils disparu. Puis, la série noire continue. Pendant 5 ans à partie de 57, Enzo sera confronté à la disparition de plusieurs de ses pilotes. Il sera même accusé d'homicide suite à un accident. Ces événements auront des conséquences sur la firme Ferrari. Pour des raisons qui ne seront jamais expliquées, plusieurs cadres sont remerciés dont des individus qui ont travaillé pour créer les lettres de noblesse de la marque, dont l'ingénieur Carlo Chiti.

Ferrari n'en a pas fini

Le fondateur de Ferrari EnzoPortrait d'Enzo Ferrari

Après avoir subit une période difficile et éprouvante, Enzo Ferrari parviendra à se relever. À partir des années 80, le constructeur automobile enregistre des commandes records démontrant que la marque a encore du ressort. Cette période sera marquée par la production de modèles grandioses et d'une production qui dépasse toutes les espérances. En 1988, 4 000 véhicules sont produits par an. Bien que Fiat soit entré dans le capital de la marque au cheval, le fondateur restera à la tête de la firme jusqu'à sa mort qui aura lieu cette même année. L'histoire de Ferrari continue de s'écrire pour marquer les générations du monde entier.

Catégories de l'article: Actualités

Recevez les actus et promos Motorsport Academy

Accéder au lexique

Calendrier

MOTORSPORT ACADEMY a environ 60 dates par an sur l’ensemble des circuits. Principalement des weekends ou jours fériés.

Vous avez un chèque cadeau ? Pour réserver, rendez-vous dans l’onglet « Je réserve ma date  ».