Toutes les nouveautés du Grand Prix F1 2019

L'année 2018 avait marqué le retour du Grand Prix de Formule 1 sur le territoire français. Cette 49e édition, la première organisée en France depuis 10 ans, avait été un succès. Avec plus de 160.000 de spectateurs atteints en 3 jours, l'événement avait rallié les amateurs de Formule 1. L'édition 2019 promet quelques changements majeurs qui devraient redéfinir son organisation.

GP 2018 : une édition qui a marqué les esprits

Le Grand Prix de France F1 2018 avait été l'occasion pour les écuries de dévoiler une nette amélioration des technologies utilisées. Leur avancée notable avait été le résultat de recherches poussées menées par les acteurs majeurs de la F1. L'intégration des normes écologiques avait notamment introduit une petite révolution dans ce domaine.

Dès le lancement de l'édition 2018, les nouveautés avaient tapé dans l'œil des spectateurs. Le changement le plus notable a sans doute été la révision des designs des monoplaces. Si leurs morphologies ont été mises à jour, l'intégration d'une protection au niveau du cockpit avait marqué le public. L'amélioration des vitesses grâce au DRS avait aussi apporté plus de plaisir aux spectateurs venus pour constater l'évolution des performances.

En 2018, le Grand Prix de F1 avait également fait polémique dans l’actualité automobile, notamment par rapport aux nouveaux règlements : le nombre de jeux de pneus et de moteurs avait été revu pour offrir une meilleure équité entre les participants. En effet, le monde de la F1 est un sport qui coûter très cher. La gestion du regard du public n'avait pas été oubliée : l'adoption de codes couleur avait permis de repérer aisément les différents participants.

L'année du retour en France du GP avait également été marquée par l'ajout de nouvelles courses, augmentant le nombre total à 21. Cette dernière édition a été l'occasion pour les organisateurs de faire des promesses sur le GP 2019, notamment pour un meilleur accès au Castellet. Le succès du Grand Prix avait en effet mis le président du GIP dans une situation difficilement gérable : avec la forte affluence, une partie des spectateurs qui s'étaient déplacés n'avaient pas pu accéder au site. Cette année, les améliorations viseraient d'abord cette accessibilité.

travaux circuit paul ricard f1

Grand Prix F1 2019 : une mobilisation autour de l'accessibilité

Les améliorations prévues pour 2019 prennent en compte les problématiques rencontrées lors de l'événement 2018. Les renforcements prévus cette année ont été étudiés durant plus de 6 mois par les organisateurs. Face aux fortes critiques apparues après la précédente édition, les pressions autour des modes d'administration des sites se sont faites plus fortes.

La nécessité d'une meilleure organisation est d'autant plus importante que les retombées économiques escomptées sur les mois à venir sont conséquentes. À son retour en France, le Grand Prix de F1 a généré plus de 80 millions d'euros dans sa région d'accueil.

La question de la fluidification du trafic a naturellement débouché sur la mise en place d'un plan de mobilité adapté à l'échelle du site. En collaboration avec des bureaux d'études spécialisés dans les grands événements, les équipes du GIP sont parvenues à créer un groupe de mobilité. La mise en place de cette organisation s'est principalement déroulée en interne, avec l'intégration progressive de prestataires extérieurs.

Les éléments mobilisés tournent principalement autour de 4 grands axes :

Des parkings gratuits et des navettes pour accéder à l'événement

La direction générale du GIP prévoit l'organisation de parkings relais pour le Castellet et La Ciotat. Ces parkings seront gratuits et proposeront à leurs utilisateurs de se déplacer en navettes pour rejoindre les circuits.

Le but de cette première initiative est de réduire les allées et venues à proximité des circuits. Privilégier des déplacements groupés devrait fluidifier le volume de trafic afin de correspondre aux capacités réelles des routes environnantes. La GIP prévoit en tout plus de 5.000 véhicules assurant les déplacements immédiats des spectateurs.

L'approche devrait aussi permettre une utilisation plus conséquente du covoiturage. Pour favoriser cette solution, une voie, une application et un parking dédiés sont prévus, soutenus par une amélioration des capacités d'accueil des parkings alentour. Une réglementation pratique de la circulation devrait également permettre une meilleure gestion du trafic pendant la période de l'événement.

Une mise à jour des systèmes de stationnement de proximité

La gestion des parkings concerne également les systèmes de stationnements les plus proches des circuits. L'ajout de places devrait s'accorder à une utilisation efficiente des aménagements disponibles. La topographie des parkings a été entièrement repensée pour permettre aux professionnels de les gérer dans les meilleures conditions.

Prévues pour un fonctionnement sans contrôles, ces places de proximité faciliteront les mouvements d'entrées et de sorties.

Un investissement important au niveau des aménagements routiers

Pour que l'accès aux sites puisse être optimisé, la GIP prévoit aussi d'investir sur les aménagements routiers annexes. La gestion des carrefours reste primordiale pour désengorger les voies, et assurer une constante disponibilité des parkings.

Une information active des spectateurs du GP

Une bonne information du public est attendue pour améliorer l'accessibilité des sites. Les actions seront mises en place bien avant le GP F1, et continueront durant l'événement. La GIP prend en compte la nécessité d'un effort tout aussi important après l'événement.

Les mesures relatives à la mobilité seront digitalisées, et devraient offrir une cartographie en temps réel des mouvements.

Un investissement d'un million d'euros pour concrétiser les améliorations du GP F1

circuit paul ricard

Les projets d'améliorations entrevus par les organisateurs représentent un investissement avoisinant le million d'euros, une estimation établie à partir d'un diagnostic précis sur les besoins immédiats et réels des spectateurs.

L'objectif majeur de la GIP consiste à réduire les véhicules circulant : si les estimations prévoient une diminution de l'ordre d'1/4 par rapport à 2018, les mesures de contrôles doivent se préparer à toute éventualité. Bien que les chiffres soient encore approximatifs, il est nécessaire pour l'administration de l'événement de prévoir une affluence plus importante que prévu. Les chiffres annoncés laissent toutefois une idée assez précise de la quantité de véhicules attendus : le nombre constaté en 2018 devrait être amputé de près de 10.000 unités. La mise en place du nouveau protocole de circulation prévoit aussi une signalétique routière plus importante pour assurer les résultats escomptés par la GIP.

Calendrier

MOTORSPORT ACADEMY a environ 60 dates par an sur l’ensemble des circuits. Principalement des weekends ou jours fériés.

Vous avez un chèque cadeau ? Pour réserver, rendez-vous dans l’onglet « Je réserve ma date  ».