Différences entre un stage de récupération de points et un stage de sensibilisation


En 2014, les français ont perdu près de 12,5 millions de points avec dans le détail 7,4 millions pour les excès de vitesse, 1 million pour l’usage du téléphone au volant et 900 000 pour la conduite en état d’ébriété.

On entend souvent parler de « stages de récupération de points ». Mais que se cache-t-il derrière cette appellation ? Un retour à l’auto-école ? Un rappel au code de la route ? Il n’en est rien le stage de récupération de points est un stage de sensibilisation à la sécurité routière.

Un stage de sensibilisation à la sécurité routière

Le stage pour récupérer des points est un stage de sensibilisation à la sécurité routière mais l’inverse n’est pas vrai. Du moins ce n’est pas totalement exact, car on ne récupère par systématiquement des points.

En effet, durant cette formation qui dure 2 jours, le stagiaire est sensibilisé aux risques routiers ainsi qu’aux idées préconçues qui sont monnaies courantes à propos de la sécurité routière. Vous participez à une discussion autour de différents modules et différents thèmes de la sécurité routière. Réflexes, appréhension de la vitesse, stupéfiants, grands chiffres de l’accidentologie. Dans les deux cas, le contenu de la formation est strictement identique.

Ce qui change entre les deux terminologies est que dans un cas le stage est fait volontairement pour la récupération de points alors que dans l’autre la formation est rendue obligatoire par une décision de justice ou dans le cas d’un stage en permis probatoire.

Quels sont donc les différents cas pour un stage ?

Les différents cas auxquels vous pourriez être confronté pour suivre un stage sont les suivants :

  • Le stage volontaire : Il s’agit du stage de récupération de points ou encore appelé « stages permis à points » auquel vous pouvez vous inscrire sur LegiPermis. Vous récupérez un maximum de 4 points le 3ème jour soit le lendemain du deuxième et dernier jour de stage. La participation à ce genre de formation pour récupérer des points est limitée à une fois par an. Vous ne pouvez avoir plus de 12 points et il faut avoir encore au moins un point sur son permis de conduire.
  • Le stage obligatoire en permis probatoire : Il s’agit d’un stage obligatoire pour un jeune conducteur qui a commis une infraction entraînant la perte d’au moins 3 points sur le permis de conduire. Ce stage permet la récupération de points (toujours avec la limite d’une fois par an), ainsi que le remboursement de l’amende. Attention il faut avoir reçu le courrier recommandé référence 48N.
  • Le stage justice : C’est un stage de sensibilisation à la sécurité routière dont l’exécution peut être prononcée par une décision de justice. Par exemple en lieu et place d’autres sanctions comme la suspension du permis de conduire, il s’agit d’une alternative à la poursuite judiciaire. Il peut s’agir aussi d’une peine complémentaire à un ensemble de sanctions déjà formalisées.

Plus d’informations sur vosdroits.service-public.fr.





Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Tous les Champs sont obligatoires.