5 choses que vous ne saviez (peut-être) pas sur la location longue durée


Si la location longue durée séduit toujours plus, force est de constater que ce mode de financement souffre d’une grande méconnaissance de la part du public. Ici, nous allons tordre le cou aux idées reçues.

1 – Apport ou premier loyer majoré : pas systématiques

On a tendance à penser que signer un contrat de LLD impose de disposer d’un apport ou de régler un premier loyer majoré. Or, il n’en est rien. Certes, au premier abord, de nombreux professionnels de la location longue durée ont ce « réflexe » mais il a pour unique vocation de baisser le montant des loyers. Aussi, même si vous ne disposez pas d’apport, vous pourrez tout à fait opter pour la LLD et bénéficier des avantages de cette solution.

2 – La location longue durée : l’idéal pour un budget auto sans aucun dépassement

L’atout majeur de la location longue durée est sa capacité à vous accompagner dans la maîtrise de votre budget. Pour mémoire, le loyer que vous réglez mensuellement comprend l’utilisation de la voiture, l’assurance auto, et l’entretien. A cela, vous pouvez ajouter diverses options (assurance tous risques, véhicule de remplacement, pneumatiques, perte financière) afin de ne plus avoir à faire face à des dépenses imprévues. Concrètement, en choisissant l’offre complète de la LLD, seules vos dépenses de carburant s’ajouteront à votre loyer. Impossible de mieux contrôler son budget auto !

3 – Avoir un véhicule toujours neuf et entretenu

Si vous souhaitez bénéficier d’un véhicule toujours neuf, la location longue durée s’impose naturellement. De manière générale de 2 à 5 ans, un contrat de LLD permet de renouveler son véhicule régulièrement (au terme du contrat) et donc de disposer d’un véhicule toujours récent. Le loyer incluant l’entretien, le véhicule est parfaitement suivi et entretenu, sans dépassement budgétaire. Ainsi, vous roulez dans un véhicule disposant des dernières technologies notamment en termes de sécurité, de consommation et d’info-divertissement. Au regard des progrès réalisés par les constructeurs automobiles, chaque renouvellement permet de faire un bon technologique. Et vous ne vous souciez pas de l’obsolescence plus ou moins progressive de votre véhicule, ce qui aurait été un vrai sujet si vous l’aviez acheté (ou en cas de revente).

4 – Rouler dans une voiture premium pour le prix d’une voiture lambda

Cela peut paraître surprenant et pourtant, la LLD permet de conduire une voiture premium sans dépenser plus. Pourquoi ? Simplement parce que le loyer sert à payer uniquement l’usage réel qui est fait du véhicule. Ce loyer est déterminé par la durée de location et le kilométrage annuel à parcourir, et est également impacté par la valeur résiduelle du véhicule (à savoir la valeur estimée du véhicule au terme de la location). Or les véhicules premium décotent moins vite que les autres. Quand ils les récupèreront, les loueurs pourront les revendre d’occasion à bon prix. Ils peuvent ainsi proposer des tarifs de LLD plus attractifs pour ces véhicules. Attention toutefois à bien vérifier les offres trop attrayantes, elles peuvent cacher un kilométrage annuel trop faible qui entraînerait un surcoût en cas de dépassement (mais cela est également vrai pour les véhicules généralistes).

5 – La peur des frais de remise en état au terme du contrat LLD

Au terme du contrat de location longue durée, le loueur va reprendre le véhicule pour le vendre ou le louer en occasion. Ce véhicule devra donc être maintenu et rendu dans un bon état. Nombreux sont ceux qui pensent ne pas y parvenir et craignent de se voir facturer d’importants frais de remise en état par le loueur au moment de la restitution. Or, les loueurs savent parfaitement qu’au bout de quelques années de location, un véhicule ne peut être comme neuf. En revanche, le véhicule devant être revendu, il doit être en bonne condition (imaginez : achèteriez-vous ou loueriez-vous un véhicule d’occasion abimé ?).

Evidemment, il s’agira donc de prendre soin du véhicule loué pour le restituer sans dégradations majeures. Si tel est le cas, aucune inquiétude : vous ne serez pas facturés pour quelques micro-rayures ou pour un ou deux petits coups de portières, ni parce que les tapis de sol accusent leur âge.

Et pour vous rassurer définitivement, sachez que certains loueurs intègrent même dans le loyer quelques euros qui seront destinés à couvrir d’éventuels frais de remise en état s’ils s’avéraient nécessaires afin d’éviter toute mauvaise surprise à la fin du contrat.

Vous l’aurez compris, la LLD offre de nombreux avantages malgré les diverses idées reçues à son sujet. D’ailleurs, les professionnels ne s’y sont pas trompés : ils ont adopté depuis longtemps ce mode de financement pour leurs véhicules, quel que soit le type de véhicule (de la Clio à la limousine haut de gamme en passant par l’utilitaire). Ceci prouve naturellement l’efficacité de la location longue durée et sa capacité à proposer de solides arguments, notamment un budget auto sans dépassement. 





Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Tous les Champs sont obligatoires.