Sébastien Loeb, itinéraire d’un champion


Sébastien Loeb n’a peut-être pas un débit internet très rapide chez lui mais il possède une rapidité d’exécution bien meilleure en matière de pilotage. Pour en témoigner, il suffit de regarder son palmarès : 9 fois champion du monde WRC, une fois champion du monde J-WRC et une fois champion de France…. Il est l’un des plus grands champions automobiles français et aussi l’une des personnalités préférées des français. Portrait.

Sébastien Loeb

Sportif et gymnaste

Sébastien est un jeune sportif qui pratique les gymnastiques dés l’âge de 3 ans à l’image de son père ancien champion. Il remportera 4 titres de champion d’Alsace, région qui l’a vu naître précisément à Haguenau. Selon ses parents, son penchant pour la course est déjà présent dés son plus jeune âge puisqu’il ne manque pas une occasion, en vélo ou en mini-moto, de défier ses amis. Une attirance qui s’amplifiera avec le temps puisque Sébastien ne manque pas une occasion pour participer à des courses de mobylettes qui influeront sur la poursuite de ses études. En effet, le jeune alsacien quitte le lycée rapidement avec un diplôme d’électricien bâtiment.

Passionné par les moteurs

Il investit alors la totalité de ses économies dans une Supercinq GT Turbo et participe à des concours de détection de rallye. Il se fait repérer et s’engage avec Dominique Heintz et Rémi Mammosser dans la team “Ambition Sport Auto”. Une rencontre décisive qui voit la team et son meneur Sébastien gravir les niveaux. En 1998, la FFSA intègre Sébastien Loeb à l’Equipe de France des rallyes ce qui lui offre la possibilité de découvrir le mondial pendant 3 épreuves. Daniel Elena devient son copilote la même année.

Une ascension fulgurante

Au début des années 2000, Sébastien devient champion de France pour la première fois avec Citroën. La marque française c’était approchée du pilote au préalable après avoir entendu les éloges concernant ce talent. C’est après le Rallye du Var que Loeb signe son premier contrat professionnel pour participer au championnat de France. Il devient, par la suite, un pilier de l’équipe Citroën et fait une entrée fracassante en remportant le Championnat de France Asphalte avec la Xsara et le Mondial Super 1600 en Saxo.

Le pilotage : Sébastien Loeb

Il intègre logiquement l’équipe WRC pour la saison 2002. Une saison mitigée puisqu’il ne participe qu’à 7 épreuves mais remporte le rallye d’Allemagne. L’année suivante sera plus prolifique car il participera à toutes les épreuves, gagne 3 rallye et n’atteint pas la première place pour un petit point. La suite vous la connaissez, Sébastien Loeb deviendra champion du monde à neuf reprises en WRC. Petit bonus avec cet article, une course entre Sébastien Loeb et le Fondateur de Motorsport Academy Sylvain Noel. Voir la Course.





Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Tous les Champs sont obligatoires.