Les débuts de la marque Ferrari


Lorsque l’on pense à l’Italie, on pense à sa douceur de vivre. Baignée par la mer Méditerranée, la côte Italienne offre, sans compter, des rayons de soleil à profusion. Rome, Milan ou Cagliari, ces villes ont un caractère que seuls les lieux italiens peuvent faire ressentir.

Lorsque l’on pense à l’Italie, on pense à sa cuisine. Ses délices parfumés à l’huile d’olive et aux épices locales nous feront toujours saliver grâce leur goût et leur simplicité. Pizza, spaghetti ou cannelloni, ces plats ont toujours fait la réputation de ce magnifique pays où les saveurs se mélangent.

Mais lorsque l’on pense à l’Italie, on pense forcément à Ferrari. « La plus grande marque de l’histoire de l’automobile » comme le considère les italiens. Que se soit sur les circuits de Formule 1 ou sur les routes du monde entier, la Ferrari a toujours éveillé les sens des amateurs d’automobiles, des petits et des grands. La marque au cheval cabré, connu en Italie sous le nom de « cavallino rampante« , a su forger sa réputation autant avec ses succès qu’avec ses performances. La marque Italienne a toujours su innover, Elle a aussi toujours su offrir de nouveaux modèles tout en restant fidèle à son standing. Ferrari c’est toujours imposée, tant techniquement qu’esthétiquement, comme une référence dans le monde de l’automobile.

Le succès dés le départ

La grande histoire de Ferrari commence à la fin des années 1930. A l’époque, Scuderia Ferrari participe aux compétitions automobiles sous la marque Alfa Roméo. Mais le 1er janvier 1939, Alfa Roméo décide de courir sous son propre nom. Enzo Ferrari est à cette époque aux commandes de la Scuderia. Alfa Roméo propose à Enzo Ferrari de créer une nouvelle écurie mais celui-ci refuse et quitte le constructeur italien. Il se lance alors tout seul et créé sa propre entreprise qui portait le nom de « Avio Costruzioni« . Cette société a vu le jour à Modène.

 C’est en 1947 que la première Ferrari fera son apparition. Il s’agit de la Ferrari 125 S lors d’une compétition italienne. La première Ferrari de tourisme est la 166 MM, qui compte de nombreux éléments mécaniques en commun avec le modèle dédié à la course, la Ferrari 166 Sport. Le modèle sport de Ferrari, conçu pour les compétitions, remportera de nombreux succès dés son arrivée sur les pistes. Cela fera de Ferrari une référence en matière de voiture sportive dés la fin des années 40.

Un modèle familial !

Ferrari a souvent eu recours à des coopérations pour la conception de ses modèles. En effet, Enzo Ferrari portait un intérêt limité à la conception du châssis de ses modèles. Il faut savoir que des carrossiers de renoms ont conçu les châssis de Ferrari comme Vignale, par exemple. En concevant des modèles quasi uniques, les carrossiers de Ferrari ont contribué à la réputation de la marque.

Les années 1960 seront un tournant pour la marque Ferrari. Tout d’abord, la marque italienne cherche à financer ses courses automobiles qui lui coûtent particulièrement chères. Pour cela, Ferrari se lance dans la production de modèles en grande quantité. Elle lance le modèle 250 GTE qui répond aux attentes d’une nouvelle clientèle souhaitant allier modèle sportif et modèle familiale. Une nouvelle clientèle peut alors piloter une Ferrari, Ce modèle connaitra un grand succès et sera le premier modèle de Ferrari produit en série.

 Ainsi débuta l’histoire de la marque au cheval Cabré. Par la suite, les succès et les créations de modèles d’exceptions jalonnerons le parcours de cette grande marque. Du rouge au jaune en passant par le noir, la marque Ferrari a toujours su rester fidèle à ses valeurs… Et à ses couleurs.





Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Tous les Champs sont obligatoires.