Le Mans : la passion de l’automobile


2 commentaires

La capitale de la Sarthe, en terme de nombre d’habitants, s’est constitué une renommée mondiale grâce à la fameuse course automobile : « Les 24 heures du Mans ». Cette course mythique est ancrée dans l’histoire de la ville. Avec bientôt 100 ans d’histoires, la compétition a fait naître des héros, elle a connu des heures sombres comme des moments de gloire. Pour mieux comprendre la légende qui entoure cette course, il est nécessaire de revenir sur certains événements marquants.

Les débuts du mythe

Les premiers événements n’auraient pu laisser supposer de l’ampleur qu’allait prendre cette course. Tout commença en juin 1906 quand plusieurs passionnés d’automobiles dont Georges Durand son fondateur décidèrent de fonder le Comité du circuit de la Sarthe. Par la suite,la petite course devint l’Automobile Club de L’Ouest (A.O.C.). Dans les années 1920, sous la houlette du Fondateur Durand, l’AOC travailla pour mettre en place une compétition dont le but était de contribuer à l’innovation technologique en faveur de l’automobile. En 1923, la première course débarque. On assiste à la naissance du : « Grand Prix d’Endurance de 24 heures ». Une compétition d’un nouveau genre pour tester la résistance et l’endurance des automobiles.

Affiche de 1924 pour le Grand Prix d'Endurance de 24 heures au Mauns

 

Affiche du GPE de 1923 au Mans
© www.digitalpostercollection.com

Tous les détails de l’histoire des 24h du Mans sur www.les24heures.fr

Les dates qui ont marqué l’histoire des 24 heures du Mans

Après 10 ans de courses folles, l’édition de 1936 est tout bonnement annulée. En période de grande dépression qui paralyse une bonne partie du pays, les grèves et les problèmes de ravitaillement empêche le déroulement normal de la compétition. Un événement qui aura de lourdes conséquences pour les constructeurs et l’économie locale. C’est une période morose pour la grande course qui subit de plein fouet la 2de Guerre Mondiale. Il n’y aura pas de course entre 1940 et 1948. Le circuit étant endommagé, des travaux furent nécessaires avant de reprendre la compétition.

Le premier grand accident et certainement le plus terrible survint en 1955. Après avoir tapé une voiture concurrente, La Mercedes de Pierre Levegh heurta violemment un mur avant de s’envoler dans les tribunes. L’accident considéré comme le plus grave de l’histoire de la mécanique, provoqua la mort de 80 personnes situées dans les gradins. Par la suite, le constructeur automobile Mercedes stoppera les courses de voitures pendant plus de 30 ans.

Image de la vidéo de l'accident des 24 heures du Mans de 1955

Lien vers la vidéo de l’accident de 1955 à la compétition du Mans

En 1966, un record est établi par Chris Amon et Bruce McLaren. Ils deviennent les premiers pilotes à franchir la barre symbolique des 200 km/h. Au volant de La Ford Mark II, c’est la première fois dans l’histoire des 24H du Mans que ce compteur est dépassé. La voiture en elle-même est la plus légère des Mk II mais pas la plus puissante car elle dispose d’un moteur de 470 chevaux. Les 24h du Mans de 1966 et l’histoire de cette Ford sont racontés sur www.lemans.slotracing.free.fr

La France brille de mille feux au cours de la compétition de 1973. Alors que la grande course du Mans célèbre ses 50 ans, Matra parvient à battre Ferrari. La voiture qui a ravi le podium est la Matra Simca MS 670. Elle a spécialement été conçue pour les 24H du Mans. Après la course de 1973, la 670 connaitra des améliorations ainsi que d’autres victoires.

Dans les actualités plus récentes, on peut évoquer l’année 2009. Après 16 ans d’absence sur le podium, Peugeot revient en force. L’équipe obtient la première place avec leur Peugeot 908. Le bolide cache sous le capot un moteur diesel HDi de 5,5 litres qui pousse la machine à plus de 700 chevaux. Il atteint ainsi la taille maximale autorisée pour la course des 24H du Mans, dans la catégorie prototype.

La Peugeot 908 victoire au 24 heures du Mans de 2009

 

La Peugeot 908
© www.dieselstation.com
 

On l’aura compris, bien plus qu’une course, les 24H du Mans ont participé à l’histoire de l’automobile. En poussant toujours plus loin les prouesses techniques, la compétition a marqué plusieurs générations d’amateurs et de passionnés d’automobile. Les 24H offrent l’occasion rare d’approcher des voitures de course d’exception. La course aura vu défiler également de nombreux héros comme Dereck Bell, Phil Hill, Jacky Icks, Michael Schumacher et tant d’autres.

Pour revivre les émotions de la course, il est possible de visiter le musée des 24H. Décomposé en six espaces de visite. Le musée présente l’histoire de la compétition ainsi que les avancées technologiques de l’automobile. Les passionnés pourront également réaliser un stage de pilotage sur le circuit du Mans pour vivre les sensations fortes des plus grands pilotes qui y ont concouru.

A savoir également que la prochaine édition des 24H du Mans se déroulera du 13 au 15 juin 2015.

2 commentaires



  1. | Ali Koriche

    Précision, précision… Vous dites : “C’est une période morose pour la grande course qui subit de plein fouet la 2de Guerre Mondiale. Il n’y aura pas de course entre 1938 et 1949…“ c’est incorrect car les 24 heures du Mans se sont déroulées en 1938 (Vainqueurs Chaboud/Trémoulet sur Delahaye, en 1939 Wimille/Veyron sur Bugatti 57 Tank et en 1949 ce sont Chinetti/Selsdon sur Ferrari 166MM…Précision, précision…

  2. | VLerat

    Bonjour Ali,

    Je viens de vérifier et vous avez tout à fait raison.

    Il y a bien eu une édition en 1939. La course fut ensuite arrêtée de 40 à 48 pour reprendre en 1949.
    J’ai pu apporter les modifications à l’article grâce à vous. Ainsi, nous ne trahirons plus l’histoire ;)

    Merci à vous pour votre vigilance et bonne lecture sur notre blog.


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Tous les Champs sont obligatoires.