Focus sur la Chevrolet Camaro


1 commentaire

Construite par General Motors depuis 1967, la Camaro a su traverser les âges et faire des heureux. Construite pour concurrencer la Ford Mustang, la Camaro se distingue en 5 générations. Lorsque la Mustang est lancée et face à la réussite du modèle concurrent, les dirigeants de General Motors doivent vite trouver une solution pour retrouver leur place de leader sur le marché américain. Le projet « Panther » ou « XP836″ est alors lancé. Ce dernier est créé dans l’urgence. Nait de cette urgence la Chevrolet Camaro. Tout cela se passant dans une époque bénie pour l’automobile où les moteurs atteignaient des tailles démesurées. 

Générations Camaro

Chevrolet Camaro en action

Le modèle présente des lignes épurées et discrètes en alliant, avec harmonie, des courbes et des éléments anguleux. C’est en 1966 que la première Camaro de série voit le jour. Elle compte quatre places à son bord et les consommateurs ont le choix entre le modèle coupé et le modèle cabriolet. Le châssis de la Camaro s’inspire d’un autre modèle de Chevrolet, en l’occurrence la Nova. La Camaro est en quelques sortes la petite sœur de la Corvette, qui elle est présente depuis plus longtemps et plus puissante aussi.

Le nom de Camaro viendrait de l’argot du mot français camarade. Petite anecdote, les dirigeants de la firme Ford disaient que le nom du modèle venait de « Camaron », qui veut dire crevette en espagnol. En contrepartie, Chevrolet se défendaient en disant que Camaro était un petit insecte mangeant les Mustang.

Toute de noir vêtue, la première génération de Camaro se veut sportive. Cela se caractérise par un moteur v8 et surtout à partir de 1968 viennent se poser, sur les ailes avant, deux marqueurs latéraux. Ces derniers sont imposés par le gouvernement américain.

La seconde génération arrive sur le marché en 1970. Les lignes de la carrosserie sont plus élancées que le modèle précédent. Il est vrai que les ingénieurs disposaient d’un budget plus important que pour la version précédente, mais ils possédaient aussi plus de temps pour la créer. La seconde génération de Camaro sera marquée par le choc pétrolier. Ce dernier mettra un terme à la course de la cylindrée et rendra les modèles suivant plus « civilisés ». Le gouvernement américain incitant les firmes automobiles à brider de manière drastique leurs modèles.

En 1975, Chevrolet se lance dans la troisième génération. Suite à la crise le moteur baisse en performance jusqu’à atteindre la puissance d’une Peugeot 205 GTi avec ses 125 chevaux. C’est en 1982 que le véhicule fait vraiment ses débuts avec un moteur qui passe a 254 ch. L’esthétique de la troisième et la quatrième génération est assez similaire même si la quatrième génération voit arriver un remodelage complet de la carrosserie avant ainsi que de l’habitacle.

 Le renouveau 

Chevrolet Camaro sur route

En 2002, la Camaro cesse d’être produite pour des raisons économiques. Mais Chevrolet rallume le flambeau en 2006, pour annoncer l’arrivée d’un nouveau modèle Camaro en 2009. C’est avec ce modèle que vous pouvez effectuer un baptême de pilotage chez Motorsport Academy.

Comme la Ford Mustang, éternel concurrent, la Camaro revient aux sources. Le dernier modèle s’inspire beaucoup de l’esthétique de la première génération. Celui-ci est composé du moteur LS3 V8 de 6,2 litres de 426 HP avec transmission manuelle ou équipée du moteur LS99 de 6,2 litres de 400 HP à transmission automatique. On la retrouve aussi en version V6 de 3,6 litres comptant 304 ch. Un véritable monstre de la route. En parlant de cela, on retrouve la Camaro dans le film Transformers avec l’autobots se nommant Bumblebee ! N’hésitez pas, vous aussi, à venir conduire cette légende de la route sur l’un de nos circuits.

1 commentaire



  1. | delamaire christophe

    bonjour,nous avons passer un super moment avec la chevrolet camaro et le cayenne GTS,hélas trop cour,super ambiance et belle organisation,a refaire,merci;


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Tous les Champs sont obligatoires.