L’automobile au cœur de l’économie !


Chez Motorsport Academy, les voitures tournent autour des pistes. Dans le monde elles font également tourner l’économie. En France et à l’étranger, nombreux sont les marques à contribuer au développement de leur économie nationale par le biais de la construction automobile. Conception, fabrication et commercialisation des véhicules font intervenir de nombreux métiers et prestataires. L’automobile est un baromètre de l’économie. 

Ford, le précurseur

Outre le simple alliage des pièces pour concevoir une voiture, il faut bien comprendre qu’une voiture fait appel à de nombreux cœurs de métiers. Carrossier, chercheur, commerciaux,  mécanique, thermoformage

Pour observer les premières influences de l’automobile sur l’économie, revenons au 20ème siècle et l’avènement du fordisme. Il s’agit d’un modèle économique développé par la marque Ford et par Frederick Winslow Taylor. Ce modèle consiste à produire en un même lieu les matières premières sous forme de pièces standards permettant la production à grande échelle. La conception des véhicules peut ainsi être assurée dans la même usine. Il s’agit d’une méthode permettant de réduire les coûts de production grâce à la mise en place du système de chaîne de montage. Ford fût ainsi le premier constructeur à réaliser de la production de véhicule de masse.

Le fordisme est aussi connu pour être un modèle favorisant le partage des gains de productivité. Ainsi, les salariés de chez Ford bénéficiaient d’un pouvoir d’achat plus important que la moyenne. Cela leur permettait d’acheter des autos chez leur employeur et ainsi enrichir le carnet de commande.

La Chine, nouveau leader du marché

Dans les années 1970, le toyotisme et sa gestion des flux tendus fût également une organisation du travail favorisant la production de masse. La marque japonaise Toyota est encore aujourd’hui un des plus grands producteurs d’automobile mondial, à l’image de l’Asie qui est le continent le plus productif en matière de voitures. Le Japon et surtout la Chine qui à elle seule a vendue 25 millions de véhicules en 2014 sont deux des pays les plus productifs.

L’Europe (avec notamment la France et l’Allemagne) représente 17% du marché mondial avec 12,9 millions de voitures vendues en 2014 et l’Amérique du Nord (avec les Etats-Unis) avec 17 millions de voitures vendues sont les deux autres principaux continents producteurs d’automobiles. Découvrez une infographie sur le marché de l’automobile mondial.

On comprend mieux l’impact que peut avoir une variation des ventes de voitures sur l’économie en voyant ces chiffres !

 





Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Tous les Champs sont obligatoires.